Où va le monde?/Edgar Morin/Carnets

 

Le mot de « révolution  » doit être complètement repensé. La nouvelle idée de révolution n’est ni de promesse ni d’achèvement. Ce n’est plus le mot- solution, c’est le mot-problème. La solution: le parti révolutionnaire, la classe révolutionnaire la conquête du pouvoir, l’appropriation des moyens de production, la connaissance des lois de la société, c’est cela qui justement fait tragiquement problème.

Il n’y a plus de parti messie, de classe-messie, de peuple-messie, d’idée-messie. Il ne s’agit pas seulement d’éliminer l’ancienne classe dominante: sur le sol arasé naît la nouvelle classe et la nouvelle et très vieille domination: il faut donc s’attaquer au problème de la domination dans ses structures mentales et organisationnelles. Il ne s’agit pas tant d’approprier collectivement les moyens de production, il faut les déproprier collectivement et donner autonomie aux collectivités.

La révolution ne doit pas se borner à transformer une supposée infrastructure à partir de quoi se diffuserait le changement sur toutes les superstructures. Les révolutionnaires du siècle passé étaient hantés par le problème: par où, comment commencer? Par l’éducation? Mais Marx avait justement critiqué la thèse de Feuerbach sur le primat de l’éducation: qui éduquera les éducateurs?

(…)

Où va le monde/Edgard MORIN/Editions L’Herne/Pages75-76

A propos citizenclo

Facebook: citizenclo Twitter: citizenclo LinkedIn: Claudine Girod
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

41 commentaires pour Où va le monde?/Edgar Morin/Carnets

  1. citizenclo dit :

    Les craintes concernant l’économie font plonger l’euro
    LE MONDE | 09.08.08 | 10h56 • Mis à jour le 09.08.08 | 10h56

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/08/09/les-craintes-concernant-l-economie-font-plonger-l-euro_1081898_3234.html?xtor=RSS-3234

  2. citizenclo dit :

    La Géorgie rejette un « ultimatum » russe
    LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 11.08.08 | 10h13 • Mis à jour le 11.08.08 | 11h13
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/08/11/la-georgie-rejette-un-ultimatum-russe_1082204_3214.html#ens_id=1036786

  3. citizenclo dit :

    Une web-fiction loufoque sur les ratés de l’ascenseur social
    LE MONDE | 04.08.08 | 17h16 • Mis à jour le 04.08.08 | 17h24

    Dans « Dark Elevator », ils sont huit condamnés, bloqués à vie dans l’ascenseur social en panne. Des placardisés, des précaires, des salariés éreintés, coincés dans cet habitacle comme dans un aquarium. Ils tâchent d’y reconstituer le mode de vie de l’entreprise, un semblant de convivialité. Absurdité des « JO du précaire », où il s’agit de cirer des pompes et de dégommer, au chamboule-tout, les 35 heures et les congés payés pour décrocher un CDI ; enthousiasme suivi de la déception du pot de départ à la retraite, toujours différé, pour André (Bernard Haller)…

    Conservez cet article dans votre classeur.
    Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
    SUR LE MÊME SUJET

    Blog « Black Gold » : quand la télé-réalité américaine s’empare de la crise du pétrole

    Forum Médias

    Edition abonnés Archive : Un Saddam Hussein israélien triomphe sur la BBC

    Ces saynètes cocasses tournent en dérision les fards de la communication et de la soumission collective. Elles n’excèdent pas trois minutes et se déroulent intégralement dans une cabine. Un exercice de style exigu mais qui a, peu à peu, permis toutes les libertés : recréer une plage, une salle d’accouchement, dans quelques mètres carrés. Ou une manifestation « Mort aux stages », comme dans l’épisode 4, particulièrement hilarant.

    Cette web-fiction est signée par trois scénaristes et réalisateurs : Benoît Nguyen Tat, issu du Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Stéphanie Sphyras, passée par l’Ecole de théâtre de la rue Blanche à Paris, et Guillaume Cremonese, ex-ingénieur en optique.

    FABLE

    Les trois ont créé, en 2004, leur propre structure de production, Courte Focale, pour faire avancer leurs projets. Stéphanie Sphyras a reçu l’Ours d’argent au Festival d’Ebensee en Autriche pour son moyen-métrage Dernier instant. Ensemble, ils ont écrit en 2006 le pilote d’une série, « Break-up », traitant de l’activité d’une agence spécialisée dans l’annonce de mauvaises nouvelles. Cet essai n’a pas suffi à convaincre les chaînes de leur donner les coudées franches pour un téléfilm.

    A l’origine, « Dark Elevator » est une commande du syndicat CFTC qui a donné à la série son titre. Les auteurs ont vite dépassé la consigne, faire un programme « proche de « Caméra café » (la série à succès de M6) », signale M. Cremonese. Des dysfonctionnements du marché du travail, ils ont dérivé vers la fable. Celle-ci tient son pari, grâce aux comédiens, pour la plupart anciens élèves du Conservatoire d’art dramatique qui jouent régulièrement au théâtre et au cinéma.

    Tournée au Studio Bercy avec quatre feuilles de décor qui font illusion, cette web-fiction compte déjà sept épisodes mis en ligne depuis mars. En septembre, elle en totalisera dix, avec l’apparition d’un nouveau technicien chargé de la réparation.

    Le trio s’est attelé à la conception d’une nouvelle série destinée à la Toile, « La borne », consacrée, cette fois, au chômage.

    Macha Séry

  4. citizenclo dit :

    La Géorgie gagnée par la peur

    Emmanuel Grynszpan, Tbilissi
    Lundi 11 août 2008
    http://www.letemps.ch
    © Le Temps, 2008 . Droits de reproduction et de diffusion réservés.

    Acheter les droits de reproduction de cet article.

    • L’aviation russe bombarde la Géorgie depuis samedi.
    • Des milliers de personnes ont fui les combats.

    • L’aviation russe bombarde la Géorgie depuis samedi.
    • Des milliers de personnes ont fui les combats.

    Emmanuel Grynszpan, Tbilissi
    Lundi 11 août 2008

    «Les Russes ont complètement détruit mon village. Il ne reste pas une maison intacte. Nous avons fui par les bois, à pied. Sur place ne restent que les plus âgés», raconte Kakha, qui a abandonné son village géorgien de Kemerta situé en Ossétie du Sud, entièrement sous contrôle russe depuis dimanche.

    Pour la première fois de son histoire post-soviétique, l’armée russe a pénétré massivement sur un territoire étranger. L’aviation russe bombarde depuis samedi matin la Géorgie, causant des victimes civiles. Dans la ville de Gori, à 100 km au nord de la capitale Tbilissi, cinq immeubles d’habitation ont été endommagés par les bombes samedi, causant des dizaines de victimes. Hier soir, un bombardement aurait touché l’aéroport international de Tbilissi, information démentie par la Russie.

    Alors que l’angoisse gagne les esprits dans la capitale, Kakha a passé sa deuxième journée consécutive devant le parlement géorgien, avec 300 autres réfugiés comme lui chassés d’Ossétie du Sud. «Nous sommes venus ici demander de l’aide», explique-t-il, l’air abattu. La foule compacte est traversée par des bouffées de colère et de désespoir. «Personne n’est venu nous voir depuis deux jours», tempête Mariana. «Pas une bouteille d’eau, pas une miche de pain. Pas même un mot. Nous n’avons rien reçu du gouvernement!» Dimanche vers midi, la foule a brusquement déferlé devant le parlement, bloquant la principale artère de la ville.

    La police a mis des heures à persuader les manifestants de regagner le trottoir. Les nerfs sont à vif. Un homme a manqué d’être lynché sur place, accusé d’être un «provocateur russe». Pourtant, les opinions sont loin d’être manichéennes et reflètent la complexité de la situation. «Les Ossètes sont nos frères, nous vivons depuis toujours ensemble», estime Grandja. «Ils souffrent également de cette guerre, d’ailleurs les Russes se moquent de qui est Ossète et de qui est Géorgien. Est-ce qu’ils voient sur qui ils tirent depuis leurs avions? Nos villages se touchent et ils bombardent tout. Ce qui les intéresse, c’est de prendre le territoire. Ils sont les agresseurs.»

    Saakachvili «responsable»

    «Quand j’ai quitté mon village, il y avait des cadavres partout, mais les bombardements se poursuivaient, se souvient Zaïra. Nous n’avons pu enterrer personne. Je n’ai jamais vu une telle horreur. Même nos soldats fuient devant les Russes. Nous avons vécu 18 ans avec ce conflit. Mais aujourd’hui nous avons tout perdu.» La Croix-Rouge estime que le conflit en Géorgie aurait poussé 40000 personnes à fuir leur domicile.

    Désespérés, certains s’emportent contre leur président. «Saakachvili est aussi responsable de l’échec des négociations. Il aurait mieux fait de réfléchir aux conséquences avant de commencer la guerre», s’insurge Zoïa, qui se plaint du bâillonnement de la presse géorgienne. «La télévision répète que le gouvernement contrôle la situation. Il n’en est rien.» Une seule chaîne, contrôlée par le gouvernement, diffuse des bulletins d’information. Et la censure a frappé Internet: tous les sites russes sont bloqués depuis dimanche. Une grande majorité des Géorgiens parle le russe. «Saakachvili a provoqué le conflit, accuse Temu, agriculteur à Tamaracheli. Il espérait que les Etats-Unis le soutiendraient. C’est un provocateur! Kokoiti[ndlr: le leader séparatiste d’Ossétie du Sud] au moins protège les siens!»

    Devant la débâcle de l’armée géorgienne, qui a complètement quitté l’enclave séparatiste avec de lourdes pertes, les civils placent leurs espoirs dans la communauté internationale. «Pourquoi les Etats-Unis ne nous aident-ils pas?» s’étonne Kakha. «Qu’ils nous donnent des radars pour abattre les bombardiers russes! Il faut que nous rentrions dans l’OTAN.» C’est précisément ce que cherche à éviter Moscou, qui entend bien isoler le pays. Plusieurs navires de guerre russes bloquent les voies maritimes vers la Géorgie. Des navires venant de la base russe de Sébastopol, située en Ukraine. Or Kiev, également en mauvais termes avec Moscou, a marqué sa solidarité avec Tbilissi en menaçant hier d’interdire à la flotte russe de revenir à son port d’attache. «Si l’Europe et les Etats-Unis ne réagissent pas, les Russes poursuivront ailleurs, prévient Grandja. Ils s’en prendront à l’Ukraine. Ils veulent reconstituer l’URSS!»

  5. citizenclo dit :

    reportage
    «C’est une guerre inégale»
    Les Géorgiens réfugiés àTbilissi espèrent l’intervention de la communauté internationale.
    Envoyé spécial à Tbilissi EMMANUEL GUILLEMAIN D’ECHON
    QUOTIDIEN : lundi 11 août 2008

    http://www.liberation.fr/actualite/monde/344200.FR.php

  6. LOVE'SPIRATES dit :

    ET LA CARAVANNE PASSE…

    MALGRé LES ORAGES QUI MENACENT SUR LE LéMAN…

    L’OLYMPISME N’EST PAS QU’UN CONCEPT…

    LES ALLIéS SONT LANCéS! ET LES DéS JETéS…

    SEE U
    CG

  7. FRANçOISGUICHARDIN dit :

    A MéDITER:

    « LES SECRETS D’UN PRINCE SONT INFINIS, ET INFINIES LES CHOSES QU’IL DOIT PRENDRE EN CONSIDéRATION.

    C’EST POURQUOI IL EST TéMéRAIRE DE JUGER PRéCIPITAMMENT SES ACTIONS, CAR BIEN SOUVENT CE QUE TU CROIS QU’IL FAIT POUR UN MOTIF, IL LE FAIT POUR UN AUTRE,

    ET CE QUI TE SEMBLE FAIT AU HASARD OU IMPRUDEMMENT EST FAIT à DESSEIN ET FORT PRUDEMMENT.

    RICORDI 154
    Conseils et avertissements en matière politique et privée
    EDITIONS IVREA, PAGE 170
    POSTED BY CG IN LS CITY

  8. LOVE'SPIRATES dit :

    AP – il y a 14 minutesPARIS – Le président Nicolas Sarkozy se rendra mardi en Russie et en Géorgie pour tenter de trouver une issue au conflit entre la Géorgie et la Russie, annonce lundi soir l’Elysée.

    (Publicité)
    Le chef de l’Etat rencontrera d’abord le président russe Dimitri Medvedev à Moscou, avant de poursuivre son déplacement en Géorgie pour s’entretenir avec le président Mikhail Sakaashvili, précise la présidence française dans un communiqué.

    Lundi, Nicolas Sarkozy « s’est à nouveau longuement entretenu à deux reprises » avec Dimitri Medvedev, ajoute le communiqué. Il a également parlé au téléphone avec le président du Conseil italien Silvio Berlusconi et la chancelière allemande Angela Merkel « dans le cadre de ses efforts pour parvenir sans délai à un accord entre les parties qui ouvrirait immédiatement la voie à la cessation des hostilités ». AP

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Russie
    La Russie accuse l’Ouest de propagande dans la crise géorgienne
    Reuters – il y a 18 minutes
    Rapatriement de ressortissants européens de Géorgie, premier avion d’aide humanitaire
    AFP – il y a 29 minutes
    Géorgie: les troupes se retirent de Senaki
    AP – il y a 1 heure 19 minutes
    Les ministres du G7 exhortent Moscou à accepter une trêve
    Reuters – il y a 1 heure 36 minutes
    La Géorgie veut défendre sa capitale, Moscou dément vouloir l’attaquer
    AFP – il y a 2 heures 28 minutes

  9. LOVE'SPIRATES dit :

    AP – il y a 14 minutesPARIS – Le président Nicolas Sarkozy se rendra mardi en Russie et en Géorgie pour tenter de trouver une issue au conflit entre la Géorgie et la Russie, annonce lundi soir l’Elysée.

    (Publicité)
    Le chef de l’Etat rencontrera d’abord le président russe Dimitri Medvedev à Moscou, avant de poursuivre son déplacement en Géorgie pour s’entretenir avec le président Mikhail Sakaashvili, précise la présidence française dans un communiqué.

    Lundi, Nicolas Sarkozy « s’est à nouveau longuement entretenu à deux reprises » avec Dimitri Medvedev, ajoute le communiqué. Il a également parlé au téléphone avec le président du Conseil italien Silvio Berlusconi et la chancelière allemande Angela Merkel « dans le cadre de ses efforts pour parvenir sans délai à un accord entre les parties qui ouvrirait immédiatement la voie à la cessation des hostilités ». AP

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Russie
    La Russie accuse l’Ouest de propagande dans la crise géorgienne
    Reuters – il y a 18 minutes
    Rapatriement de ressortissants européens de Géorgie, premier avion d’aide humanitaire
    AFP – il y a 29 minutes
    Géorgie: les troupes se retirent de Senaki
    AP – il y a 1 heure 19 minutes
    Les ministres du G7 exhortent Moscou à accepter une trêve
    Reuters – il y a 1 heure 36 minutes
    La Géorgie veut défendre sa capitale, Moscou dément vouloir l’attaquer
    AFP – il y a 2 heures 28 minutes

  10. LOVE'SPIRATES dit :

    Reuters – il y a 1 heure 44 minutesWASHINGTON (Reuters) – Les ministres des Affaires étrangères des sept grands pays industrialisés (G7) ont exhorté la Russie à accepter un cessez-le-feu immédiat avec la Géorgie et à respecter son intégrité territoriale, annonce le département d’Etat américain.

    (Publicité)
    Robert Wood, porte-parole du département d’Etat, a indiqué que les ministres des Affaires étrangères des Etats-Unis, du Japon, d’Italie, de France, d’Allemagne, de Grande Bretagne et du Canada, avaient tenu lundi une téléconférence pour discuter de la crise en Géorgie et dans sa région séparatiste d’Ossétie du Sud.

    « Ce que nous souhaitions voir c’est un cessez-le-feu immédiat et la mise en place d’un effort de médiation pour régler le conflit », a dit Wood.

    Le département d’Etat a souligné que les ministres avaient aussi réaffirmé leur soutien à l’intégrité territoriale et à la souveraineté de la Géorgie et avaient exhorté la Russie à les respecter.

    Ils ont aussi exprimé leur soutien aux efforts de médiation déployés par les ministres des Affaires étrangères français, Bernard Kouchner, et finlandais, Alexander Stubb.

    Wood a indiqué qu’un représentant du département d’Etat, Matt Bryza, était arrivé lundi à Tbilissi pour se joindre aux efforts internationaux de médiation.

    « Ils auront des discussions sur la manière de mettre en place ce mécanisme de médiation. Nous appelons les Russes à accepter une médiation internationale », a dit Wood.

    AIDE HUMANITAIRE

    La crise a débuté jeudi lorsque la Géorgie a envoyé des forces pour reprendre le contrôle de sa province rebelle qui a rompu avec elle au début des années 1990.

    Wood a dit que la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice avait passé plus de 90 appels téléphoniques depuis vendredi pour trouver un moyen d’arrêter le conflit. Il n’a pas voulu préciser à qui elle avait téléphoné.

    Un responsable américain a dit qu’elle avait parlé dimanche soir avec son homologue russe Sergueï Lavrov et qu’elle s’était entretenue à plusieurs reprises avec le président géorgien Mikheïl Saakachvili ainsi qu’avec des ministres des Affaires étrangères de pays alliés.

    Les Etats-Unis disent ne pas envisager d’assistance militaire à la Géorgie mais ils aident Tbilissi à rapatrier quelque 2.000 soldats d’Irak, ce qu’a critiqué Moscou.

    « Nous avons un accord avec les Géorgiens pour les aider à rapatrier leurs troupes d’Irak en Géorgie. Je ne vois pas en quoi nous participons à ce conflit. Ce que nous faisons maintenant, c’est exhorter les Russes à arrêter leur agression », a répondu Wood interrogé sur les critiques russes.

    Les Etats-Unis ont aussi commencé à livrer de l’aide humanitaire à la Géorgie, mais Wood a dit que ce ravitaillement serait épuisé d’ici la fin de la journée. Un plan est mis en place pour faire venir davantage d’aide d’urgence d’Allemagne.

    En outre, l’ambassade des Etats-Unis à Tbilissi a publié dimanche une « déclaration de catastrophe » débloquant un fonds initial de 250.000 dollars pour apporter une aide d’urgence à quelque 10.000 personnes.

    Sue Pleming, version française Nicole Dupont

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Télés et radios
    Géorgie: Sarkozy cherche un consensus européen sans braquer la Russie
    AFP – il y a 2 heures 37 minutes
    Vivendi Universal: des milliers d’actionnaires indemnisés après une fraude
    AFP – Lundi 11 août, 19h56
    TF1: réunion des chefs de l’info après l’annonce erronée de la mort du petit Louis
    AFP – Lundi 11 août, 19h41
    « Shark » prend place sur M6 en seconde partie de soirée
    jeanmarcmorandini.com – Lundi 11 août, 18h51
    Fin de la réunion à TF1 sur la gaffe du petit Louis
    jeanmarcmorandini.com – Lundi 11 août, 18h12Articles liés : À la une
    Le dalaï lama entame un périple religieux chargé dans toute la France
    AFP – il y a 20 minutes
    Les forces russes quittent la ville géorgienne de Senaki
    Reuters – il y a 2 heures 29 minutes
    La Géorgie veut défendre sa capitale, Moscou dément vouloir l’attaquer
    AFP – il y a 2 heures 34 minutes
    JO: la France 2e derrière les USA dans un 4×100 m d’anthologie, le bronze pour Duboscq
    AFP – Lundi 11 août, 20h49
    Informations contradictoires sur la chute de Gori, en Géorgie
    Reuters – Lundi 11 août, 20h43

  11. CGinLS dit :

    Comité consultatif du AC/08/14
    Conseil des droits de l’homme 12 août 2008
    APRES-MIDI

    COMITÉ CONSULTATIF: FIN DU DÉBAT SUR LA SUITE À DONNER AUX ÉTUDES DE L’ANCIENNE SOUS-COMMISSION

    Le Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme a achevé, cet après-midi, son débat général sur la suite à donner aux études dont était chargée la Sous-Commission de la promotion et de la protection des droits de l’homme, en entendant les représentants d’organisations non gouvernementales et de plusieurs États.

    Il a notamment été relevé que le Conseil des droits de l’homme, pour assurer la transition entre l’ancienne Sous-Commission et le Comité consultatif, doit encore combler des lacunes procédurales, en particulier afin de rendre compte de l’importance des travaux de la Sous-Commission. Toutefois, une telle démarche devrait s’appuyer sur des informations précises qu’il appartient aux experts du Comité consultatif de communiquer au Conseil. Des représentants d’États membres du Conseil ont estimé opportun à cet égard que les experts dressent une liste contenant leurs recommandations sur chacune des études de la Sous-Commission en souffrance. Il a été proposé que la liste de ces études soit mise à la disposition des États membres pour qu’ils puissent se prononcer. En effet, a ajouté le représentant de l’Inde, il se peut que les priorités du Conseil des droits de l’homme aient changé depuis le temps de la Sous-Commission et que l’on ne puisse de facto conclure à la poursuite de l’ensemble des études.

    Les représentants de l’Inde, de la France, du Mexique, de l’Allemagne, de l’Égypte et de l’Argentine ont pris la parole, ainsi que de deux organisations non gouvernementales: Comisión Jurídica para el Autodesarollo de los Pueblos Originarios Andinos (CAPAJ) et (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples – MRAP (au nom également du Forum asiatique pour les droits de l’homme et le développement; et International Dalit Solidarity Network).

    Les experts ont ensuite brièvement débattu de la manière dont le Comité consultatif devrait s’organiser pour dégager des priorités – en particulier compte tenu des compétences techniques à sa disposition et de l’état d’avancement des documents – afin de formuler des recommandations concrètes au Conseil des droits de l’homme s’agissant de la suite à donner aux études de la Sous-Commission.

    À sa prochaine réunion demain matin à 10 heures, le Comité consultatif doit se prononcer sur la question des études de la Sous-Commission avant d’aborder l’examen de son ordre du jour et de son programme de travail annuel, y compris s’agissant des priorités nouvelles.

    Débat

    M. TOMÁS ALARCÓN (Comisión Jurídica para el Autodesarollo de los Pueblos Originarios Andinos – CAPAJ) a souligné que la question des peuples autochtones a fait l’objet de pas moins de six études achevées par la Sous-Commission, et que d’autres avaient été planifiées. La somme de ce travail est extrêmement riche et les études ont été dûment publiées. Malheureusement, les recommandations sont restées lettre morte. Le représentant a proposé au Comité consultatif d’adresser une demande au Conseil des droits de l’homme tendant à mettre en place un mécanisme efficace permettant de donner suite aux recommandations qui ont été faites s’agissant des droits des peuples autochtones. Une telle démarche serait particulièrement pertinente en ce qui concerne l’autodétermination et le droit à la terre des peuples autochtones.

    MME GEORGINA STEVENS (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), au nom également du Forum asiatique pour les droits de l’homme et le développement; et International Dalit Solidarity Network) a observé que les décisions que prendra le Conseil des droits de l’homme sur la suite à donner aux travaux de l’ancienne Sous-Commission dépendent étroitement de l’état d’avancement de chacune des études concernées. À ce titre, le Comité consultatif, dont certains experts appartenaient déjà à la Sous-Commission, est particulièrement bien placé pour fournir des informations de cette nature. Le représentant a ainsi demandé au Comité consultatif de dresser une liste mise à jour des études commandées par la Sous-Commission, liste contenant des suggestions en matière de suivi. Le représentant a ajouté que si certaines de ces études ne sont pas encore abouties, d’autres sont déjà achevées. Ainsi, le rapport final établi par Mme Chinsung Chung et M. Yozo Yokota, Rapporteurs spéciaux sur la question de la discrimination fondée sur l’emploi et l’ascendance, et contenant un ensemble de principes et directives dans ce domaine, n’a malheureusement pas encore été étudié par le Conseil des droits de l’homme, du fait de lacunes dans les dispositions transitoires. Les études abouties, comme celle-ci, n’exigent pas de travail de fond de la part du Comité consultatif, a fait valoir le représentant. Le Comité consultatif peut donc suggérer au Conseil des droits de l’homme de les valider et d’en assurer le suivi à sa prochaine session. Une telle démarche est particulièrement importante pour le sort du rapport de Mme Chung et de M. Yokota: en effet, leur étude traite de lacunes de protection qui ne sont pas abordées de manière explicite par le droit international.

    M. MUNU MAHAWAR (Inde) a déclaré qu’il faut être au clair que le mandat du Comité consultatif est différent de celui de la Sous-Commission. On lui demande de fournir des avis consultatifs, mais pas sur les travaux en suspens; cela ne fait pas partie de son mandat. De même, le Comité consultatif ne peut avaliser des études, car cela n’est pas conforme à ses statuts. Quant aux études en suspens, il serait bon que leur liste soit aussi à disposition des États membres du Conseil pour qu’ils puissent se prononcer. Le représentant indien a ajouté qu’il se peut que les priorités du Conseil des droits de l’homme aient quelque peu changé depuis le temps de la Sous-Commission et l’on ne peut de facto conclure à la poursuite de l’ensemble des études. De l’avis du représentant, il convient pour l’instant que le Comité consultatif se concentre sur les tâches qui lui ont été explicitement confiées par le Conseil.

    M. DANIEL VOSGIEN (France) a déclaré que le sort à réserver aux études de la Sous-Commission est avant tout une question de méthode et de continuité juridique entre les deux institutions: il s’agit d’assurer le passage harmonieux de la Sous-Commission au Comité consultatif. À cet égard, le Conseil des droits de l’homme doit combler une lacune procédurale, en particulier afin de rendre compte de l’importance des travaux de la Sous-Commission. Toutefois, une telle démarche doit s’appuyer sur des informations précises qu’il appartient aux membres du Comité consultatif de communiquer au Conseil. Il serait donc opportun que les experts du Comité consultatif dressent une liste contenant leur recommandation sur chacune des études en cause, a également conclu le représentant.

    MME ELIA DEL CARMEN SOSA NISHIZKI (Mexique) a déclaré qu’il serait souhaitable de savoir quelles études étaient en cours lorsque la Sous-Commission a mis fin à ses travaux, non par souci bureaucratique mais parce que certaines questions peuvent intéresser le Comité consultatif. Un document complet permettrait de faire des propositions en toute connaissance de cause et d’en tenir compte dans le calendrier de travail du Comité consultatif. Il faut distinguer entre les différentes catégories de documents, et si tous méritent être publiées, le plus important est d’assurer celle des rapports finaux. Il ne faut pas faire preuve de sélectivité trop stricte, car l’ensemble des thèmes a de l’intérêt. Le Comité consultatif a bien la possibilité des faire des propositions et ne doit pas s’en abstenir, a conclu la représentante mexicaine.

    M. MICHAEL KLEPSCH (Allemagne) a déclaré qu’il importe d’assurer la transition entre la Sous-Commission et le Comité consultatif. Dans ce contexte, il faut doser les changements et la préservation des acquis. Le Comité consultatif devrait établir à l’intention du Conseil des droits de l’homme une liste détaillée des études, permettant à l’instance de tutelle de se prononcer en connaissance de cause sur les différentes études.

    M. OMAR SHALABY (Égypte) a déclaré que les études en cours ont une valeur intrinsèque mais aussi juridique. Une décision à leur égard peut être prise globalement ou au cas par cas. L’étude sur la lèpre a, par exemple, une grande valeur, à l’instar des autres études, achevées ou non. Il s’agit d’un héritage précieux. Il ne s’agit certes pas de modifier de fond en comble les priorités du Conseil, mais une poursuite de l’ensemble des travaux, voire leur seul examen grèverait gravement le temps de travail du Comité consultatif. La liste des études mise à jour devrait être distribuée le plus tôt possible au Conseil pour lui permettre de se prononcer sur la marche à suivre.

    M. SEBASTIAN ROSALES (Argentine) a déclaré que les experts du Comité consultatif peuvent et devraient procéder à l’analyse des études en souffrance et de formuler à l’intention du Conseil des droits de l’homme un avis motivé sur chacun d’elles.

    M. MIGUEL ALFONSO MARTÍNEZ, Président du Comité consultatif, a résumé la situation en distinguant entre les études commandées par la Commission ou la Sous-Commission et celles émanant de Rapporteurs spéciaux. D’autre part, certaines études sont achevées et d’autres restent inachevées. Le Comité consultatif peut proposer qu’une étude aboutie fasse l’objet ou non de complément d’information, d’une publication dans un recueil officiel ou autre. Dans le cas d’un travail non abouti, voire d’un rapport final non examiné par la Commission des droits de l’homme, il appartient, ici aussi, au Conseil des droits de l’homme de se prononcer sur la suite à y donner.

  12. CGinLS dit :

    Par Pierre-Marie GIRAUD AFP – il y a 2 heures 4 minutesPARIS (AFP) – Le Parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la mise en vente dans une boutique parisienne de débardeurs pour femme sur lesquels était reproduite l’inscription « Entrée du parc interdite aux juifs », recopiée intégralement d’un panneau d’interdiction nazie visant les juifs du ghetto de Lodz (Pologne) en 1940.

    (Publicité)
    Ces débardeurs en laine, gris ou vert bouteille, portant les inscriptions en allemand « Juden eintritt in die parkanlagen verboten » et en polonais « Zydom wstep do parku wzbroniony (bien wzbroniony) », étaient disponibles mardi matin dans une boutique de vêtements et de maroquinerie féminine bon marché dans le quartier de Belleville (XIXe arrondissement).

    L’enquête, confiée mardi aux policiers de la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP), a été ouverte après une plainte du Bureau national de vigilance à la personne (BNVCA).

    Prévenu par son président, Sammy Ghozlan, un journaliste de l’AFP s’est rendu sur place.

    Il a pu voir à l’intérieur de cette boutique, sur un portant, cinq débardeurs pour femme portant ces inscriptions qui reproduisent au mot près les panneaux de 1940 interdisant aux juifs du ghetto de Lodz (Pologne) de pénétrer dans les parcs de la ville.

    Ces débardeurs, vendus avec un tee-shirt au prix de 18 euros, portaient une étiquette de la marque « Introfancy IF » avec la mention « Nought restrict » mais aucune indication quant à l’origine du pays de fabrication.

    Sorti un instant pour téléphoner, le journaliste de l’AFP a constaté en revenant quelques minutes plus tard que les débardeurs avaient disparu. Interrogée, une des trois vendeuses présentes a assuré qu’ils venaient d’être achetés par un « gros client »: elle a affirmé ne pas connaître la signification des inscriptions sur ces vêtements.

    Sammy Ghozlan, qui a déposé plainte au commissariat du XIXe arrondissement après avoir appris dimanche l’existence de ces débardeurs par une habitante de l’arrondissement, demande « l’interpellation du commerçant, la saisie du stock des vêtements incriminés, la fermeture du magasin, l’identification et l’interpellation du fabricant, du grossiste et de l’importateur éventuel ».

    Pour lui, l’apparition de ces vêtements « est d’autant plus troublante qu’elle se produit dans cet arrondissement de Paris où se situe le Parc des Buttes-Chaumont dont les juifs se plaignent fréquemment d’être les victimes de bandes de délinquants antisémites ». Trois personnes, dont deux des agresseurs présumés du jeune juif Rudy H., 17 ans, roué de coups le 21 juin dans ce quartier, ont été mises en examen le 10 juillet.

    Un exemplaire de ce vêtement a été remis à la police.

    Pour Haïm Musicant, directeur général du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), qui espère voir l’enquête aboutir rapidement, cette affaire est « lamentable ». A sa connaissance, a-t-il dit à l’AFP, c’est la première fois qu’une telle affaire se produit en France.

    Premier grand ghetto crée par les nazis dès le printemps 1940 en Pologne, le ghetto de Lodz fut un important centre industriel d’approvisionnement de l’Allemagne et de son armée en fournitures et équipements. La ville de Lodz, important centre textile, comptait avant guerre près de 700.000 habitants, dont 233.000 juifs.

    Ce ghetto fut le dernier en Pologne a être liquidé: quelque 95 % des 200.000 juifs qui y étaient enfermés périrent dans les camps d’extermination.

  13. ClaudineG dit :

    From: Claudine G

    Date:Aug 18, 2008 1:15 PM
    Subject:Comedia & Arte

    Bulletin:

    hello friends!

    what’s up? sunny day in OUchy… But maybe U would prefer Vidy side…

    see u

    cc

    http://www.citizenclo.wordpress.com

    http://www.bloggerswithoutborders.wordpress.com

    http://www.republiquevirtuelle.wordpress.com

  14. citizenclo dit :

    Par Kamran Haider Reuters – il y a 2 heures 33 minutesISLAMABAD (Reuters) – Menacé d’une procédure de destitution, le président pakistanais Pervez Musharraf a annoncé sa démission, dans une allocation télévisée d’une heure au cours de laquelle il a défendu avec passion son bilan et rejeté les accusations portées contre lui.

    (Publicité)
    Ancien chef de l’armée arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1999, Musharraf, fidèle allié des Etats-Unis, avait vu sa popularité s’effondrer depuis un an et demi.

    En février dernier, l’opposition emmenée par le veuf de l’ancien Premier ministre Benazir Bhutto et par Nawaz Sharif, que Musharraf avait renversé il y a neuf ans, avait remporté les élections législatives.

    Le gouvernement de coalition avait annoncé son intention de lancer cette semaine une procédure de destitution (« impeachment ») contre le chef de l’Etat, notamment pour violation de la Constitution.

    « Après avoir sollicité l’avis de mes conseillers juridiques et de mes collaborateurs politiques, je prends la décision de démissionner », a déclaré Musharraf, l’air sombre. « Ma démission sera remise aujourd’hui au président de l’Assemblée nationale », a-t-il ajouté.

    L’armée s’est tenue depuis plusieurs mois à l’écart de la crise politique et les marchés financiers ont accueilli avec soulagement la décision du président, qui met fin à l’incertitude. La Bourse gagnait 4% juste après l’annonce officielle de la démission et la monnaie nationale, la roupie, se renforçait.

    QUEL AVENIR ?

    Musharraf, 65 ans, a rejeté les accusations qui le visent mais a estimé qu’une procédure de destitution, quelle qu’en soit l’issue, était dommageable pour le pays et la dignité de la fonction présidentielle, raison pour laquelle il a décidé de se retirer.

    « Que je gagne ou que je perde, la nation, elle, aurait perdu », a-t-il lancé.

    Des responsables saoudiens, américains et britanniques ont participé aux négociations visant à mettre fin à ce bras de fer entre le chef de l’Etat et le gouvernement.

    Dans son allocution, Musharraf a souligné qu’il ne demandait « rien à personne ».

    « Je remets mon avenir entre les mains de la nation et du peuple », a-t-il dit.

    Washington a fait savoir que c’était aux Pakistanais de décider de son sort.

    La secrétaire d’Etat Condoleezza Rice a salué en lui dimanche un « bon allié » mais n’a pas dit si les Etats-Unis accepteraient de l’accueillir en cas de démission.

    Selon un sondage de l’International Republican Institute publié à la mi-juillet, les Pakistanais étaient à 83% favorables au départ du président.

    Pour se défendre, Musharraf s’est présenté ces derniers mois comme le champion de la lutte contre l’extrémisme religieux et le garant de la cohésion nécessaire pour éviter la faillite économique du pays.

    Emmené par Asif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto assassinée en décembre, le Parti du peuple pakistanais (PPP) est arrivé en tête des élections de février. Il s’est associé à trois autres composantes de l’opposition, dont l’aile de la Ligue musulmane fidèle à Nawaz Sharif.

    Sharif était le plus virulent à réclamer le départ du président, à qui il reproche la proclamation de l’Etat d’urgence en novembre dernier et son rôle dans le conflit frontalier qui a opposé armées indienne et pakistanaise en 1999.

    Version française Guy Kerivel

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Pakistan
    Pervez Musharraf quitte le pouvoir pour éviter la destitution
    AP – il y a 16 minutes
    Pervez Musharraf, « l’irremplaçable », jette l’éponge
    Reuters – il y a 1 heure 21 minutes
    Pakistan: le président Pervez Musharraf, menacé de destitution, démissionne
    AFP – Lundi 18 août, 11h06
    Le président pakistanais Pervez Musharraf démissionne
    euronews – Lundi 18 août, 10h57
    Le président du Pakistan Pervez Musharraf démissionne
    AFP – Lundi 18 août, 10h34Articles liés : À la une
    JO: Thomas Bouhail en argent au saut de cheval
    Reuters – il y a 15 minutes
    François Fillon et les ministres de Bercy au chevet de la croissance
    AFP – il y a 45 minutes
    Le coeur de la tempête Fay a commencé à balayer le territoire cubain
    AFP – il y a 45 minutes
    Football: Ben Arfa forfait contre la Suède, Nasri appelé
    Reuters – il y a 56 minutes
    L’état-major russe annonce que le retrait de Géorgie a commencé
    Reuters – il y a 1 heure 2 minutes

  15. citizenclo dit :

    Reuters – il y a 1 heure 3 minutesMOSCOU (Reuters) – Les militaires russes présents dans les zones de conflit de Géorgie ont entamé leur retrait, conformément au plan de paix en six points conclu sous médiation française, annonce le général Anatoli Nogovitsine, de l’état-major russe.

    (Publicité)
    « Le retrait des forces de maintien de la paix a commencé aujourd’hui », a-t-il déclaré lors d’une réunion d’information officielle.

    Maria Golovnina, version française Gregory Schwartz

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Russie
    Réunion mardi à l’OTAN sur les relations avec la Russie
    AP – il y a 30 minutes
    Géorgie: le retrait des forces russes a commencé, selon Moscou
    AP – il y a 55 minutes
    La Russie promet une « riposte écrasante » à toute agression
    Reuters – il y a 1 heure 18 minutes
    Premiers mouvements visibles des troupes russes en Ossétie du Sud
    AP – il y a 2 heures 10 minutes
    Le monde attend le retrait des troupes russes de Géorgie
    AFP – il y a 2 heures 25 minutesArticles liés : À la une
    JO: Thomas Bouhail en argent au saut de cheval
    Reuters – il y a 15 minutes
    François Fillon et les ministres de Bercy au chevet de la croissance
    AFP – il y a 45 minutes
    Le coeur de la tempête Fay a commencé à balayer le territoire cubain
    AFP – il y a 45 minutes
    Football: Ben Arfa forfait contre la Suède, Nasri appelé
    Reuters – il y a 56 minutes
    Après 13 jours de mystère, la mère de l’enfant trouvé seul à Marseille identifiée
    AFP – il

  16. citizenclo dit :

    AP – il y a 1 heure 4 minutesTOULOUSE – L’épouse du président de la République, Carla Bruni-Sarkozy, marraine depuis le printemps 2006 de l’ourse slovène Hvala réintroduite dans les Pyrénées, a apporté son soutien aux défenseurs de l’ours dans les Pyrénées en leur adressant une lettre de soutien, a-t-on appris lundi auprès de l’association Pays de l’ours-Adet (Association pour le développement économique et touristique dans les Pyrénées centrales).

    (Publicité)
    « Interpellée au printemps 2008 par des défenseurs de l’ours afin d’attirer son attention sur l’avenir du plantigrade, Carla Bruni-Sarkozy a renouvelé en termes clairs son soutien à l’ours », a indiqué à l’Associated Press Alain Reynes, porte-parole de l’association Pays de l’ours-Adet.

    Dans cette lettre adressée le 22 juillet à plusieurs associations de défense du plantigrade, dont les associations Pays de l’ours-Adet, Ferus et Nature Comminges, l’épouse de Nicolas Sarkozy estime que la coexistence entre l’ours et l’homme était « difficile » mais devait « être possible ».

    « Il ne s’agit pas, dans nos régions », poursuit Mme Bruni-Sarkozy dans cette lettre, « de choisir entre l’ours et l’homme ». « Dans l’esprit même du Grenelle de l’environnement, il faut trouver une voie équilibrée de coexistence », a-t-elle ajouté.

    Carla Bruni-Sarkozy a accepté, au printemps 2006, d’être la marraine de l’ourse slovène Hvala « par conviction dans le devoir de protection de la biodiversité animale ». L’épouse du président s’était par ailleurs « beaucoup réjouie » de la naissances en janvier 2007 des deux oursonnes de sa « filleule », baptisées Pollen et Bambou. Ces naissances représentaient « une bonne nouvelle pour l’avenir de l’ours dans les Pyrénées », selon Mme Bruni-Sarkozy.

    En 2006, cinq ours slovènes ont été réintroduits dans les Pyrénées, dont Palouma et Franska retrouvée mortes accidentellement en août 2006 et août 2007. Une vingtaine de plantigrades peuplent actuellement le massif pyrénéen, selon le Pays de l’ours-Adet. AP

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Carla Bruni
    Carla Bruni, la nouvelle amie des bêtes…
    Pure People – il y a 2 heures 57 minutes
    Carla Bruni et Nicolas Sarkozy reçoivent Jacques Chirac au Cap Nègre
    News de stars – Lundi 18 août, 09h59
    Raphaël Enthoven et son ex-belle sœur Valeria Bruni-Tedeschi, bientôt inséparables !
    Pure People – Samedi 16 août, 18h08
    Sarkozy et Chirac ont dîné ensemble mercredi soir au Cap Nègre
    AFP – Vendredi 15 août, 10h48
    Le nouveau clip olympique de Kanye West !
    Pure People – Jeudi 14 août, 19h41Articles liés : France
    François Fillon et les ministres de Bercy au chevet de la croissance
    AFP – il y a 46 minutes
    Après 13 jours de mystère, la mère de l’enfant trouvé seul à Marseille identifiée
    AFP – il y a 1 heure 16 minutes
    Incident caténaire: retour à la normale sur les lignes SNCF du Sud-Est
    AFP – il y a 1 heure 45 minutes
    Marseille: la mère de l’enfant retrouvé seul se serait manifestée
    AP – Lundi 18 août, 10h47
    La mère de l’enfant trouvé seul à Marseille il y a 13 jours identifiée
    AFP – Lundi 18 août, 09h44
    Forums de discussion

  17. citizenclo dit :

    Reuters – il y a 1 heure 48 minutesPARIS-KABOUL (Reuters) – Dix parachutistes français ont été tués en Afghanistan lors d’une embuscade à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Kaboul, apprend-on de source militaire française.

    (Publicité)
    Il s’agit de la plus grosse perte enregistrée dans les rangs de forces françaises depuis le début de leur intervention en Afghanistan, en 2001.

    L’information a été confirmée à Kaboul de source militaire afghane. Les soldats étaient engagés dans un violent combat, qui a éclaté lundi, avec des taliban, a déclaré un responsable militaire afghan.

    Vingt-et-un autres militaires français ont été blessés, a précisé à Paris un responsable militaire français sous le sceau de l’anonymat.

    Les victimes appartiennent au 8e Régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMA), basé à Castres (Tarn).

    Une conférence de presse était prévue mardi après-midi au ministère de la Défense, à Paris.

    Près de 2.000 Français sont déployés en Afghanistan dans le cadre de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf), sous commandement de l’Otan.

    Nicolas Sarkozy avait annoncé en avril, lors du sommet de l’Otan, le renforcement des effectifs militaires français en Afghanistan, décision vivement critiquée par l’opposition.

    Lors de la conférence internationale d’aide à l’Afghanistan, organisée en juin à Paris, le chef de l’Etat avait affirmé que la France assurerait une présence militaire dans le pays « aussi longtemps que ce sera nécessaire ».

    Services France et International, édité par Pascal Liétout

  18. citizenclo dit :

    Reuters – Mardi 19 août, 09h29PEKIN (Reuters) – La Grande-Bretagne a conforté sa troisième place au tableau des nations en décrochant, grâce à la voile, sa 13e médaille d’or des Jeux de Pékin.

    (Publicité)
    Les Britanniques devancent désormais les Australiens de deux médailles d’or, 13 contre 11.

    La France, qui n’a pas décroché de nouvelle médaille à la mi-journée, reste onzième.

    Le classement des médailles.

    1. Chine 39 (or) 14 (argent) 15 (bronze) 68 (total)

    2. Etats-Unis 23 24 26 73

    3. Grande-Bretagne 13 7 8 28

    4. Australie 11 10 12 33

    5. Allemagne 10 7 7 24

    6. Russie 8 13 15 36

    7. Corée du Sud 8 9 6 23

    8. Japon 8 5 7 20

    9. Italie 6 6 7 19

    10. Ukraine 5 3 8 16

    11. France 4 11 13 28

    12. Roumanie 4 1 3 8

    13. Pays-Bas 3 5 4 12

    14. Espagne 3 3 2 8

    15. Pologne 3 3 1 7

    16. Slovaquie 3 1 0 4

    17. Canada 2 4 4 10

    18. Kenya 2 3 2 7

    19. République tchèque 2 3 0 5

    20. Jamaïque 2 2 0 4

    21. Nouvelle-Zélande 2 1 4 7

    22. Danemark 2 1 3 6

    22=. Corée du Nord 2 1 3 6

    24. Ethiopie 2 1 0 3

    25. Suisse 2 0 3 5

    26. Géorgie 2 0 1 3

    27. Cuba 1 5 5 11

    28. Biélorussie 1 3 7 11

    29. Kazakhstan 1 3 4 8

    30. Zimbabwe 1 3 0 4

    31. Norvège 1 2 2 5

    31=. Azerbaïdjan 1 2 2 5

    31=. Slovénie 1 2 2 5

    34. Indonésie 1 1 3 5

    35. Finlande 1 1 1 3

    35=. Bulgarie 1 1 1 3

    37. Mongolie 1 1 0 2

    38. Brésil 1 0 5 6

    39. Tunisie 1 0 0 1

    39=. Cameroun 1 0 0 1

    39=. Panama 1 0 0 1

    39=. Inde 1 0 0 1

    39=. Thaïlande 1 0 0 1

    44. Hongrie 0 4 1 5

    45. Suède 0 3 0 3

    46. Turquie 0 2 1 3

    47. Autriche 0 1 2 3

    47=. Ouzbékistan 0 1 2 3

    47=. Grèce 0 1 2 3

    50. Lituanie 0 1 1 2

    50=. Colombie 0 1 1 2

    50=. Kirghizstan 0 1 1 2

    50=. Serbie 0 1 1 2

    50=. Croatie 0 1 1 2

    50=. Algérie 0 1 1 2

    56. Vietnam 0 1 0 1

    56=. Equateur 0 1 0 1

    56=. Estonie 0 1 0 1

    56=. Trinité-et-Tobago 0 1 0 1

    56=. Chili 0 1 0 1

    56=. Singapour 0 1 0 1

    56=. Malaisie 0 1 0 1

    56=. Afrique du Sud 0 1 0 1

    56=. Portugal 0 1 0 1

    65. Arménie 0 0 5 5

    66. Taïwan 0 0 2 2

    67. Argentine 0 0 1 1

    67=. Togo 0 0 1 1

    67=. Mexique 0 0 1 1

    67=. Tadjikistan 0 0 1 1

    67=. Egypte 0 0 1 1

    67=. Maroc 0 0 1 1

    Total 188 189 213 590

    Clément Dossin

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Chine
    Deux cents manifestants tibétains arrêtés au Népal
    Reuters – il y a 42 minutes
    Des missionnaires US arrêtés en Chine, 315 Bibles saisies
    Reuters – Mardi 19 août, 07h36
    JO: l’Allemand Frodeno en or sur le triathlon, Belaubre craque
    Reuters – Mardi 19 août, 07h12
    Jean-Marc Ayrault apporte son soutien au dalaï-lama à Nantes
    Reuters – Lundi 18 août, 20h25
    Aux JO, la Chine pleure son Liu Xiang et salue la tsarine Isinbayeva
    AFP – Lundi 18 août, 18h13Articles liés : À la une
    Retour à Marseille de la mère de l’enfant trouvé seul dans une cité
    AFP – il y a 19 minutes
    Géorgie: l’incertitude sur le retrait russe persiste avant la réunion de l’Otan
    AFP – il y a 24 minutes
    Afghanistan: dix soldats français tués, une base américaine attaquée
    AFP – il y a 47 minutes
    Athlétisme: le grand jour pour Mehdi Baala sur 1500m
    AFP – il y a 26 minutes
    Otan: accord pour « durcir le langage » face à la Russie, selon un diplomate
    AFP – il y a 1 heure 23 minutes
    Forums

  19. citizenclo dit :

    AP – Lundi 18 août, 08h51PARIS – Laurent Fabius a estimé lundi que sur le plan économique « la situation est extrêmement sérieuse » et « qu’il y a un risque de récession » que la France n’aurait plus les moyens d’éviter puisque « Nicolas Sarkozy a dilapidé l’argent ».

    (Publicité)
    « Augmenter le déficit budgétaire, ça ne relancerait absolument rien du tout », a expliqué sur RTL le député socialiste de Seine-Maritime, car « en ce qui concerne le France on a crevé le plafond ».

    « On ne peut pas reprocher à monsieur Sarkozy la conjoncture internationale mais on doit lui reprocher d’avoir dilapidé tout ce qu’on avait », a-t-il déclaré, rappelant « la promesse de campagne de Nicolas Sarkozy » qui avait affirmé qu’il serait « le président du pouvoir d’achat ».

    Laurent Fabius a critiqué les déclarations de Christine Lagarde selon lesquelles le quatrième trimestre verrait un rebond : « la croissance va être autour de 1% cette année, ce qui est extrêmement faible, l’inflation est haute, le déficit commercial est catastrophique, les PME sont en difficulté, les comptes publics sont au rouge ».

    Selon l’ancien Premier ministre, pour faire face à la crise, le gouvernement devrait « annuler une partie du paquet fiscal, conditionner la baisse des cotisations sociales à la conclusion d’accords salariaux et encourager les PME ».

    Surtout M. Fabius s’est déclaré favorable à ce que la France lance « une initiative européenne » dans le domaine énergétique afin de réaliser « des transports collectifs, des économies d’énergie dans l’habitat, et des interconnexions électriques ».

    Une réunion est prévue lundi après-midi à Matignon où François Fillon a convoqué plusieurs membres de son gouvernement pour discuter des solutions à apporter à ce fort ralentissement de l’économie. AP

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Parti socialiste
    Réunion de Matignon: des « recettes éculées », « inefficaces », « injustes » pour le PCF
    AFP – il y a 58 minutes
    Sapin (PS): le gouvernement « minimise la crise »
    AFP – Mardi 19 août, 09h57
    François Hollande défend l’utilité d’un plan de relance de l’économie
    AP – Mardi 19 août, 08h58
    Malgré une croissance en berne, la France garde le cap
    euronews – Mardi 19 août, 07h38
    Emmanuelli (PS): Fillon pratique « la politique de l’autruche »
    AFP – Lundi 18 août, 19h50

  20. citizenclo dit :

    AFP – Dimanche 17 août, 23h33PARIS (AFP) – L’ancien ministre socialiste de l’Economie et des Finances, Michel Sapin, estime que « le plan de rigueur est déjà là », interrogé par La Croix sur la menace de récession en France.

    (Publicité)
    « Contrairement à l’Allemagne, à l’Espagne et à l’ensemble de nos principaux partenaires européens qui ont rétabli leurs finances publiques et disposent donc de marges de manoeuvre, la France n’a plus aucune capacité de réaction pour gérer cette crise », a-t-il jugé dans cette interview à paraître lundi.

    Selon le secrétaire national du PS à l’Economie, la « seule solution (pour le gouvernement) est de diminuer fortement les dépenses ».

    « Il a commencé à le faire en supprimant des postes et en limitant les augmentations de salaires dans la fonction publique, ainsi que ses dotations aux collectivités locales », poursuit M. Sapin pour qui « le plan de rigueur est déjà là ».

    Le Premier ministre François Fillon a convié plusieurs ministres dont Christine Lagarde (Economie) et Eric Woerth (Budget) lundi à Matignon après l’annonce d’un recul de 0,3% du PIB au deuxième trimestre, premier cas de croissance « négative » depuis la fin 2002.

    Selon Michel Sapin, Nicolas Sarkozy et le gouvernement « ont fait preuve d’aveuglement en affirmant que leur politique nous permettrait d’être moins touchés que les autres ».

    La France est « plus faible que ses voisins », assure-t-il, pointant le « coût exorbitant » du paquet fiscal et le « déficit commercial record du pays ».

    M. Sapin estime qu’il faut « soutenir sans délai le pouvoir d’achat des Français, spécialement les plus modestes » par l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire et l’instauration d’un chèque-transport.

    Les socialistes, ajoute-t-il, préconisent « d’accroître la compétitivité des entreprises » qui « consacrent leurs bénéfices à des dépenses d’innovation, de recherche, de formation du personnel », d’en « finir avec les allègements massifs de charges sociales » et « d’orienter une part de l’épargne populaire vers le financement des PME ».

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Politique
    Réunion de Matignon: des « recettes éculées », « inefficaces », « injustes » pour le PCF
    AFP – il y a 59 minutes
    Sapin (PS): le gouvernement « minimise la crise »
    AFP – Mardi 19 août, 09h57
    François Hollande défend l’utilité d’un plan de relance de l’économie
    AP – Mardi 19 août, 08h58
    Malgré une croissance en berne, la France garde le cap
    euronews – Mardi 19 août, 07h38
    « Il y a un risque de récession » pour Laurent Fabius
    AP – Lundi 18 août, 08h51
    Forums de

  21. citizenclo dit :

    Reuters – il y a 38 minutesALGER (Reuters) – Un attentat à la bombe a fait 43 morts et 38 blessés à l’est d’Alger, annonce le ministère algérien de l’Intérieur.

    (Publicité)
    L’explosion a visé un centre de formation de la gendarmerie à Issers, à 55 km de la capitale algérienne, précise un communiqué du ministère relayé par l’agence officielle APS.

    L’attaque, qui est l’une des plus meurtrières sur le sol algérien au cours des dernières années, n’a pas été revendiquée pour l’instant.

    La presse algérienne a par ailleurs rapporté mardi que des rebelles liés à Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ont tué dimanche huit policiers, trois soldats et un civil dans deux embuscades dans la province orientale de Skikda.

    Les huit policiers ont été la cible de tirs alors qu’ils escortaient un commandant de l’armée près du hameau de Oued Zeguerra, à environ 300 kilomètres à l’est d’Alger.

    Selon le quotidien El Watan, les policiers ont été abattus puis égorgés par les assaillants, qui ont ensuite pris la fuite en emportant leurs armes et leurs uniformes. Deux autres journaux ont rapporté les mêmes informations.

    Trois soldats dont le bataillon devait venir en aide aux policiers et un civil ont ensuite été tués dans une autre embuscade.

    Ces deux événements n’ont pas été revendiqués.

    L’est de l’Algérie a été le théâtre de nombreux attentats commis par Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la branche nord-africaine du réseau terroriste.

    Le 10 août dernier, au moins six civils avaient trouvé la mort dans un attentat à la voiture piégée contre un poste des garde-côtes et un bureau adjacent de la gendarmerie à Zemmouri, également à l’est d’Alger.

    Le gouvernement avait vu dans cette attaque des représailles à l’embuscade de l’armée dans laquelle 12 insurgés avaient été tués dans la nuit du 7 au 8 août en Kabylie.

    AQMI est considéré comme le groupe rebelle le plus actif au Maghreb et a revendiqué une série d’attaques sanglantes, dont le double attentat contre un bureau de l’Onu et un tribunal qui a fait 41 morts en décembre 2007 à Alger.

    Le mois dernier, le chef de l’ancien Groupe salafiste pour la prédication et le combat avait affirmé dans un entretien au New York Times que les rangs d’AQMI ne cessaient de grossir en raison de la pauvreté et du ressentiment provoqué par ce qu’il avait appelé la guerre occidentale contre l’Islam.

    Bureau d’Alger, version française Gregory Schwartz et Grégory Blachier

    Envoyer par mailEnvoyer par messagerieImprimerBloguerPoster un commentaire Articles liés : Algérie
    Algérie: au moins 43 morts dans un attentat-suicide contre une école de gendarmerie
    AP – il y a 13 minutes
    Retour à Marseille de la mère de l’enfant trouvé seul dans une cité
    AFP – il y a 22 minutes
    Algérie: 43 morts et 38 blessés dans un attentat dans l’est
    AFP – il y a 1 heure 43 minutes
    Algérie: au moins 30 morts dans un attentat-suicide contre une école de gendarmerie
    AP – il y a 1 heure 51 minutes
    Un attentat fait 43 morts et 38 blessés à l’est d’Alger
    Reuters – il y a 1 heure 57 minutesArticles liés : À la une
    Les soldats russes commencent à quitter Gori
    Reuters – il y a 16 minutes
    Géorgie: l’incertitude sur le retrait russe persiste avant la réunion de l’Otan
    AFP – il y a 27 minutes
    Athlétisme: le grand jour pour Mehdi Baala sur 1500m
    AFP – il y a 29 minutes
    Afghanistan: dix soldats français tués, une base américaine attaquée
    AFP – il y a 50 minutes
    Otan: accord pour « durcir le langage » face à la Russie, selon un diplomate
    AFP – il y a 1 heure 26 minutes
    Forums de discussion

  22. citizenclo dit :

    HELLO

    I AM BACK IN GVADOGVILLE

    CATS AND COWS IN ACTIONS…

    THERE WILL BE AMASING

    FOR SURE

    TAKE CARE
    LOVE

    CC

    http://bloggerswithoutborders.wordpress.com/2008/05/28/bloggers-without-bordersact-i/#comments

  23. Kathrin Bastillette dit :

    Me voilà vraiment enervée.J’ai voté pour François Hollande au second tour seulement parce que j’ai vraiment cru au changement tel qu’il était annoncé et à la création d’une majorité irréprochable. Quelle déception de constater que François Hollande nomme en tant que chef du gouvernement Jean Marc Ayrault, qui n’est clairement pas irréprochable ! Ayrault a tout de même était condamné à une peine de prison pour acte de favoritisme ! Tellement décue !.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s